Aux côtés du peuple du Myanmar

Agir

Le 1er février 2021, les militaires ont pris le contrôle du pays et déclaré l'état d'urgence pour un an. La dirigeante élue du pays, Aung San Suu Kyi, et les membres de son parti sont désormais assignés à résidence. En conséquence, toutes les minorités ethniques et religieuses ainsi que les acteurs de conscience et de conviction sont en grave danger.

Un dirigeant du Myanmar nous a écrit : "Les armes à la main, les militaires ont gouverné d'une main de fer, arrêtant et détruisant de nombreuses vies. Le pays tout entier est en deuil, mais cette fois, le peuple n'est pas sorti pour protester dans les rues, sachant que beaucoup seraient abattus et tués."

Des responsables sur le terrain nous ont parlé du black-out des médias sociaux et des chaînes d'information comme CNN et la BBC. Les travailleurs de la santé ont été informés que toute protestation entraînerait leur arrestation immédiate.

"Notre peuple a vécu sous la dictature militaire pendant plus de 60 ans, et l'idée que nos enfants et petits-enfants aient à revivre ce cycle de vie est une pensée épouvantable", a déclaré un autre dirigeant. "Nous n'avons pas d'armes mais un Dieu qui nous protège. Même si nous marchons dans la vallée la plus sombre, nous ne craindrons aucun mal."

La BWA compte des organismes membres dans tout le Myanmar, qui regroupent 1,7 million de personnes et 5 800 congrégations. En ce moment crucial, nous vous invitons à vous joindre à la famille baptiste mondiale pour soutenir le peuple du Myanmar.

Ressources de solidarité du Ruban Rouge du Myanmar

Des ressources pour aider les baptistes du monde entier à s'unir dans la prière, le plaidoyer sur les médias sociaux et la réflexion théologique.

Envoyer une lettre

En réponse, l'Alliance baptiste mondiale a envoyé des lettres aux principaux dirigeants gouvernementaux et invite notre famille baptiste mondiale à personnaliser la lettre à envoyer aux ambassadeurs de vos ambassades locales. Cliquez pour télécharger la lettre.

Portez un ruban rouge

Nous invitons également les baptistes à s'unir pour porter des rubans rouges en signe de solidarité avec le peuple du Myanmar. Prenez une photo en portant votre ruban et envoyez-nous un courriel à partager sur les médias sociaux. 

Partager une prière

Il est essentiel que nous soyons unis dans la prière en ce moment. Cliquez pour partager une prière pour le peuple du Myanmar et télécharger notre Guide de prière à partager avec votre église et votre communauté.

La jeunesse en action

En réponse à l'escalade de la violence au Myanmar, la Jeunesse baptiste d'Asie-Pacifique a lancé un appel à la prière et demandé aux jeunes du monde entier d'être solidaires des jeunes du Myanmar du 27 au 29 mars.
 

Les protestations en réponse au coup d'État militaire de février ont été largement organisées par des adolescents et des jeunes de 20 ans, et l'armée a répondu avec brutalité. L'âge moyen des victimes n'est que de 17 ans. Veuillez vous joindre à nous dans la prière pour que la violence prenne fin et que la paix et la justice soient rétablies. Les jeunes sont également encouragés à :

1. Postez sur les médias sociaux avec le symbole des jeux de la faim à partir du samedi 27 mars.
2. Organisez un rassemblement de prière en ligne d'une heure du 27 au 29 mars pour vous tenir aux côtés des jeunes du Myanmar.

 

Une histoire de solidarité

Depuis 1989, la BWA a adopté de nombreuses résolutions appelant à l'instauration de la paix, des droits de l'homme et de l'État de droit. Dans une résolution de 2006, la BWA "appelle les autorités du Myanmar à lever l'assignation à résidence d'Aung San Suu Kyi, la présidente légalement élue". Une résolution de 2013 déplorait "qu'un grand nombre de civils innocents aient été tués et que de nombreuses femmes aient été violées dans le cadre d'une stratégie de violence". Plus de 200 villages baptistes kachin ont été perdus et au moins soixante-six lieux de culte ont été détruits." Cette résolution appelait en outre à "trouver des solutions à ce conflit et à toutes les situations de nettoyage ethnique par le pouvoir de la prière et de l'établissement non violent de la paix." 

Alors que beaucoup de ces résolutions ont attiré l'attention sur les graves atrocités subies par les chrétiens de souche, dans une résolution de 2019, la BWA a également élevé son soutien au nom des musulmans Rohingya qui, ces dernières années, ont été confrontés à un génocide. Cliquez ci-dessous pour lire les résolutions dans leur intégralité.

Résolution sur le Myanmar, la violence et la liberté de religion
Résolution sur la crise kachin
Résolution sur la violence à motivation religieuse

Défenseurs des droits de l'homme

En 2017, la BWA a remis le prix des droits de l'homme Denton et Janice Lotz à Cynthia Maung, du Myanmar. La citation a salué le travail exceptionnel de Maung en tant que défenseur des droits de l'homme et médecin ayant consacré près de 30 ans à fournir des soins de santé aux Karens déplacés dans des camps de réfugiés le long de la frontière thaïlandaise.

Le président de la BWA, Paul Msiza, a remis le prix à Maung, qui a remercié la BWA pour cet honneur et a exprimé sa gratitude envers Dieu, ses collègues, sa famille, ses amis, ses enseignants, ses étudiants et ses confrères médecins.

Le pasteur Saw Simon du Myanmar a reçu le prix des droits de l'homme du Congrès baptiste mondial en 2000.

Se rassembler dans la prière

Joignez-vous à la famille baptiste mondiale pour prier au nom de la nation du Myanmar, de son peuple, et de nos sœurs et frères baptistes qui s'efforcent d'avoir un impact dans leurs communautés en ce moment crucial. CLIQUEZ POUR TÉLÉCHARGER NOTRE GUIDE DE PRIÈRE.

En réponse à l'agitation politique et sociétale au Myanmar, le président de la BWA, Tomás Mackey, propose une prière de paix dans les vidéos ci-dessous.

Efforts de plaidoyer des membres de la BWA

Nos fraternités régionales et nos organes membres sont également solidaires du peuple du Myanmar.

Cliquez sur le logo ci-dessus pour accéder à la déclaration sur l'état d'urgence au Myanmar de la Fédération baptiste de l'Asie-Pacifique.

Le Secrétariat général de l'ABCUSA et la Commission des réfugiés de Birmanie ont lancé un appel à la prière pour le Myanmar. Cliquez sur le logo ci-dessus pour en savoir plus.

Petit ruisseau de Mae La Camp

Le Mae La Refugee Choir partage une complainte intitulée "Petit ruisseau du camp de Mae Lae". 

Près du petit ruisseau de Mae La Camp
On s'est assis et on a pleuré.
Près du petit ruisseau de Mae La Camp
On s'est assis et on a pleuré.

Dans la chaleur de nombreux jours
Pendant les nuits blanches dans un pays étranger.
Nous avons faim et soif de liberté
Quand la liberté est si loin

Comment allons-nous chanter le chant de la liberté ?
Quand la liberté est entravée et enchaînée
Comment allons-nous chanter la chanson de la joie ?
Quand la liberté est entravée et enchaînée

Oh mon Dieu. Oh mon Dieu
Pourquoi avez-vous abandonné
Oh mon Dieu, Oh mon Dieu
Pourquoi nous as-tu abandonnés ?