Myanmar, violence et liberté religieuse

Logo de l'Alliance Baptiste Mondiale

Résolution 2014.3 du Conseil général de la BWA

Le Conseil général de l'Alliance baptiste mondiale, réuni à Izmir, en Turquie, du 9 au 11 juillet 2014 :

AFFIRME les nombreuses mesures importantes prises par le gouvernement du président Thein Sein au Myanmar ces dernières années pour assouplir les restrictions et permettre une société plus ouverte. Nous saluons en particulier la libération de nombreux prisonniers politiques et l'ouverture de plus grandes libertés dans la société civile et les médias ;

EXPRIME sa profonde inquiétude concernant le projet de loi sur la conversion religieuse, publié dans les médias d'État le 27 mai 2014, qui impose de sévères restrictions à l'exercice de la liberté religieuse. Nous prenons note, avec inquiétude, de la proposition visant à nier le droit d'un individu à choisir une foi autre que celle de la communauté dans laquelle il est né. Nous observons également le rôle intrusif que la loi prévoit pour les fonctionnaires du gouvernement, y compris le droit d'appliquer des amendes ou des peines d'emprisonnement dans les cas de conversion religieuse. L'impact de ces développements, en particulier sur les religions minoritaires au Myanmar, y compris la communauté chrétienne, sera dévastateur ;

APPELLE le président Thien Sien et son gouvernement à abandonner la loi proposée et à adhérer aux principes de liberté religieuse énoncés dans la Déclaration universelle des droits de l'homme ;

SE FÉLICITE des initiatives de consolidation de la paix prises qui ont permis de réduire des décennies de combats et de déplacements de personnes de leurs foyers et villages à travers le Myanmar ;

LAMINE le fait que, après trois ans, les militaires poursuivent le conflit dans l'État de Kachin, traité précédemment dans la résolution 11 de 2013 de la BWA : "Crise de Kachin" ;".

CONDAMNE le déplacement forcé des Kachin par l'armée pour l'exploitation économique des ressources naturelles de l'Etat Kachin ;

GRIE de la violence subie par les communautés musulmanes dans tout le Myanmar, plus particulièrement dans l'État de Rakhine, où les Rohingyas vivent depuis des générations. Des milliers de musulmans ont été déplacés, leurs maisons et leurs magasins ont été pillés et brûlés. Des centaines d'entre eux ont été tués

RÉAFFIRME son engagement en tant que Baptiste en faveur de la liberté religieuse pour tous ; et demande que les élections prévues pour novembre 2015 soient libres et équitables.

Citations

Bibliographie de la source originale: Callam, Neville, rédacteur en chef. Annuaire de l'Alliance baptiste mondiale 2014 : Procès-verbal de la réunion du Conseil général et annuaire. Falls Church, VA : Alliance baptiste mondiale, 2014.

Source originale Note de bas de page / Note de fin de page : Neville Callam, ed., Annuaire de l'Alliance baptiste mondiale 2014 : Procès-verbal de la réunion du Conseil général et annuaire (Falls Church, VA : Baptist World Alliance, 2014), pp. 139-140.

Citation complète du document en ligne : Résolution 2014.3 du Conseil général de la BWA Myanmar, violence et liberté religieuse; https://www.baptistworld.org/resolutions.

Citation de document en ligne dans le texte : (Résolution 2014.3 du Conseil général de la BWA).

Pour plus d'informations sur les résolutions de l'Alliance baptiste mondiale, visitez BaptistWorld.org/resolutions.

Depuis sa création en 1905, l'Alliance baptiste mondiale a mis en réseau la famille baptiste mondiale afin d'avoir un impact sur le monde pour le Christ. Elle s'est engagée à renforcer le culte, la communion et l'unité, à mener la mission et l'évangélisation, à répondre aux personnes dans le besoin par l'aide, le secours et le développement communautaire, à défendre la liberté religieuse, les droits de l'homme et la justice, et à faire progresser la réflexion théologique et le développement du leadership.

Dos

Dernières nouvelles