Justice économique

Logo de l'Alliance Baptiste Mondiale

Résolution du Congrès mondial de la BWA 1970.4

Le Douzième Congrès Baptiste Mondial, réuni à Tokyo, Japon, du 12 au 18 juillet 1970, note avec une profonde inquiétude le manque continu et croissant d'autosuffisance économique dont souffre la majorité des habitants du monde, en particulier ceux qui sont des citoyens des pays en voie de développement.

En dépit des vastes progrès technologiques qui ont apporté un environnement d'abondance à un tiers de la race humaine, les deux autres tiers - plus de deux milliards d'individus - sont toujours étouffés par les limites créées par les échecs du passé et les circonstances actuelles. Par conséquent, ils n'ont pas été en mesure d'effectuer la transition vers une croissance économique autonome. Pour eux, la vie est confinée dans les limites de la faim, de la malnutrition, de la pauvreté, de l'analphabétisme et de la maladie.

Le fossé entre les pays les plus riches et les pays les plus pauvres est déjà un gouffre qui se creuse de plus en plus vite. Alors que les pays occidentaux bénéficient d'un revenu par habitant de l'ordre de $3 500, leurs homologues des pays en développement luttent pour survivre avec un revenu par habitant inférieur à $100.

La majeure partie de l'humanité, privée de nourriture, de vêtements, d'éducation, de logement et de soins médicaux suffisants, est incapable de maintenir la dignité humaine de base ou de trouver des possibilités d'épanouissement personnel. L'explosion démographique ajoute aux dimensions de cette tragédie humaine pour chaque génération successive.

Ce Congrès affirme que l'évangile chrétien est la déclaration du dessein et de la disposition divine pour l'homme dans la totalité de son être, comme l'exprime le manifeste de notre Seigneur enregistré en partie dans Luc 4:18 (RSV) : "L'Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu'il m'a oint pour annoncer la bonne nouvelle aux pauvres. Il m'a envoyé annoncer aux captifs la libération, aux aveugles le recouvrement de la vue, et aux opprimés la délivrance. . ."

Elle invite les nations riches du monde à donner la priorité aux intérêts de l'humanité tout entière, à accroître l'aide sous toutes ses formes pratiques aux pays en développement, et à fixer comme objectif minimal à atteindre avec toute la célérité possible la fourniture d'une telle aide à hauteur d'au moins un pour cent du produit national brut de chacun d'eux.

Ce Congrès appelle tous les baptistes, selon leurs capacités et leurs possibilités, à promouvoir le programme de justice économique à la fois par leur influence en tant que citoyens et par leur soutien à Baptist World.

Résolution du Congrès mondial de la BWA 1970.4

Relief et le travail d'autres organismes bénévoles dignes de ce nom qui fournissent une aide économique et des services de développement.

Citations

Bibliographie de la source originale: Bryant, Cyril E., éditeur. La réconciliation par le Christ : Rapport officiel du douzième congrès, Tokyo, Japon, 12-18 juillet 1970. Valley Forge : Judson Press, 1971.

Source originale Note de bas de page / Note de fin de page : Cyril E. Bryant, éd, La réconciliation par le Christ : Rapport officiel du douzième congrès, Tokyo, Japon, 12-18 juillet 1970 (Valley Forge : Judson Press, 1971), p. 253-254.

Citation complète du document en ligne : Résolution du Congrès mondial de la BWA 1970.4 Justice économique; https://www.baptistworld.org/resolutions.

Citation de document en ligne dans le texte : (Congrès mondial de la BWA 1970.4).

Pour plus d'informations sur les résolutions de l'Alliance baptiste mondiale, visitez BaptistWorld.org/resolutions.

Depuis sa création en 1905, l'Alliance baptiste mondiale a mis en réseau la famille baptiste mondiale afin d'avoir un impact sur le monde pour le Christ. Elle s'est engagée à renforcer le culte, la communion et l'unité, à mener la mission et l'évangélisation, à répondre aux personnes dans le besoin par l'aide, le secours et le développement communautaire, à défendre la liberté religieuse, les droits de l'homme et la justice, et à faire progresser la réflexion théologique et le développement du leadership.

Dos

Dernières nouvelles