Prix

Reconnaître le leader des baptistes mondiaux

Les baptistes du monde entier sont à la pointe de la mission et de l'évangélisation, s'opposent à l'injustice et défendent les droits de l'homme. Par le biais de nos prix annuels et quinquennaux, nous avons l'honneur de reconnaître l'impact de leurs ministères sur le royaume.

Le nouveau prix de l'évangélisation de l'Église baptiste internationale de Kowloon (KIBC) est conçu pour reconnaître une congrégation baptiste qui unit efficacement l'évangélisation et la vie de disciple. Décerné tous les cinq ans, le prix sera remis à une église activement engagée dans le partage de l'Évangile grâce à une approche innovante basée sur la Bible, centrée sur le Christ et sensible à la culture.

Le KIBC exerce son ministère au centre de la vie à Kowloon, à Hong Kong, depuis plus de 50 ans et est une église dynamique ayant un cœur pour l'évangélisation. Avec des membres de plus de 30 pays, elle a parrainé le lancement de plusieurs "chapelles", dont l'église baptiste universitaire et l'église baptiste internationale de Clearwater Bay. Les membres du KIBC ont entrepris des missions en Chine, au Cambodge, en Mongolie, au Myanmar et aux Philippines pour concrétiser la vaste vision que Dieu leur a donnée. En accord avec ce dévouement à l'évangélisation, l'église baptiste internationale de Kowloon s'est associée à la BWA pour créer ce prix de l'évangélisation et lui apporter généreusement son financement.

En plus de se concentrer sur la mission et l'évangélisation, la BWA soutient la liberté religieuse, les droits de l'homme et la justice. Afin de reconnaître le leadership dans ce domaine, le prix des droits de l'homme du Congrès, décerné depuis longtemps, est remis pour l'ensemble d'une vie à une personne qui a fait preuve de réalisations importantes dans la défense des droits de l'homme au niveau mondial et dans la poursuite de la justice sociale et de la paix.

Il est décerné tous les cinq ans, et les anciens lauréats en font partie :

 

  • Corneille Gato Munyamasoko, Rwanda (2015)
  • Denton Lotz, États-Unis (2010)
  • Lauran Bethell, États-Unis (2005)
  • Saw Simon, Myanmar (2000)
  • Jimmy Carter, États-Unis (1995) 

Prix annuel Denton & Janice Lotz pour les droits de l'homme

Créé en 2006, le prix Denton et Janice Lotz des droits de l'homme est décerné par la BWA pour des activités significatives et efficaces visant à garantir, protéger, rétablir ou préserver les droits de l'homme. Il comprend tous les droits énoncés dans la Déclaration universelle des droits de l'homme et d'autres droits déclarés par des organes des Nations unies tels que l'Assemblée générale, le Conseil de sécurité, le Conseil économique et social, le Conseil de tutelle et la Cour internationale de justice.

  • 2019 : Burchel Taylor (Jamaïque)
  • 2018 : Christer Daelander (Suède)
  • 2017 : Cynthia Maung (Myanmar/Thaïlande)
  • 2014 : Ilie Coada (Moldavie)
  • 2013 : Glen Stassen (États-Unis)
  • 2012 : Edgar Palacios (El Salvador)
  • 2011 : Wati Aier (Inde)
  • 2009 : Leena Lavanya (Inde)
  • 2008 : Dennis Datta (Bangladesh)
  • 2007 : João et Nora Matwawana (Angola)
  • 2006 : Gustavo Parajón (Nicaragua)
  • Janice Lotz (États-Unis) et le président de l'Alliance baptiste mondiale Paul Msiza (Afrique du Sud) remettent au révérend Burchel Taylor le prix Denton 2019 et Janice Lotz pour les droits de l'homme lors de la réunion annuelle de l'Alliance baptiste mondiale 2019 à Nassau, aux Bahamas.

    Christer Daelander, de Suède, reçoit le prix Denton et Janice Lotz 2018 pour les droits de l'homme lors du rassemblement annuel de l'Alliance baptiste mondiale 2018 à Zürich, en Suisse.